introducing « illian Dolly »

Salut la Cie,

La première de mes passions a toujours été la musique. Depuis le lycée où j’ai ruiné ma mère et mon beau-père à m’acheter un clavier « workstation » KORG 01W/FD – vraiment un must à l’époque aux alentours des 20 000 frs – alors que clairement, je n’avais jamais touché un piano de ma vie… et que j’avais lamentablement échoué à mon BAC à 6 points. C’est dire si mon dossier n’était pas fameux.

Bref.

J’ai appris à lire les partitions tout seul. A mal lire les partitions, puisque je décryptais la clé de SOL comme la clé de FA. Autant dire que le rendu était particulièrement… particulier. C’est grâce à une fille comme Claire K. ou Nora H. que j’ai pu comprendre à quoi ça servait toutes ces touches noires et blanches.

D’ailleurs, je n’aimais que les noirs, je trouvais qu’elles sonnaient tristes et mélancoliques et forcément, je m’y retrouvais. Et puis, il y en avait moins, ça me facilitait les choses pour composer.

Re-Bref.

J’ai passé une année enfermé dans ma chambre à tout essayer. Le lycée, j’y allais pour dire « présent » en cours, c’est tout. De toute façon, je connaissais les cours et j’aurais le BAC sans vraiment de soucis (et ce fut le cas). Les copains qui jouaient de la musique voulaient taper le bœuf avec moi, mais j’ai toujours été un pitoyable interprète qui se fait des entorses aux neurones dès que le rythme de la main gauche ne correspond pas complètement à celui de sa consœur, censée être plus virevoltante. Et puis, ils jouaient du funk, de la soul et moi, je jouais du DEPECHE MODE. Je vivais donc sur une autre planète.

Re-Re Bref, je ne vais pas te faire tout l’historique.

J’ai composé quelque chose comme plus de 300 chansons et instrumentaux entre 1993 et 2003. J’ai ensuite encore enregistré beaucoup de morceaux, rêvant d’enregistrer un album, m’étant mis à la guitare et la basse, mais j’ai aussi compris que mes talents de chanteur équivalait – à peu près – à celle d’un adolescent à moitié sourd n’ayant pas totalement fini sa mue. J’ai fini par laisser ceci de côté pour faire ce qui me ferait gagner ma vie, écrire, mettre en scène et jouer du théâtre.

Néanmoins, tout ceci, tout ce matériel existe. J’ai décidé, ces jours-ci, de réactiver mon compte sur ReverbNation que tu peux découvrir dans ce qui suit. Trois morceaux sont en ligne « The Unborn », « Failed » & « I will follow you », cette dernière étant écrite pour ma pièce « Des Accordés ».

Si cela t’intéresse, tu peux t’abonner car je mettrai régulièrement des morceaux de mon cru. Je préciserai l’année et quelques infos au besoin. Bonne écoute. Ou bouche-toi les oreilles. Tu me remercieras peut-être même encore plus d’avoir choisi le théâtre ;o).

Auteur : Lilian Lloyd

Auteur, metteur en scène, scénariste, comédien, compositeur pas encore mort (1973-2000 et des poussières)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.